Site de l'université de Franche-Comté
ISIFC
Anglais Allemand

Les débouchés

Les activités visées par l'ingénieur biomédical ISIFC

Dans les entreprises concevant et distribuant des dispositifs médicaux, l’ingénieur biomédical formé à l’ISIFC participe aux fonctions de recherche et développement (DM et systèmes d’informations), de distribution ou de maintenance, ainsi qu’à la formation des utilisateurs. Il assure notamment l’interface entre le monde de la santé d’une part (professionnels de santé) et le milieu industriel biomédical d’autre part (distributeurs et fabricants de dispositifs médicaux). Il élabore le dossier de marquage CE ; il met en place un système de management de la qualité et participe à son fonctionnement.

Il peut participer aux activités de recherches et aux évaluations cliniques, y compris dans les Centres d’Investigations Cliniques.

Enfin, l’ingénieur biomédical peut éventuellement être en établissement de soins public ou privé, où est responsable de l’achat, de la maintenance et de la matériovigilance des appareils et dispositifs médicaux.

Les métiers de l'ingénieur ISIFC

Les métiers de l'ingénieur biomédical ISIFC sont multiples :

  • Chef de projet / ingénieur R&D / conception / validation

Il conçoit les dispositifs médicaux, de l’idée (cahier des charges) jusqu’à la conception, en tenant compte des besoins exprimés par le client et des contraintes réglementaires. Il planifie et pilote le développement du projet, des prototypes, et des essais techniques tout en évaluant les risques associés. Il valide les fonctionnalités du dispositif et interprète les résultats. Il participe au montage des dossiers de marquage CE, en particulier le dossier technique.

  • Ingénieur affaires réglementaires / méthodes / qualité

Il élabore et défend le dossier technique en vue de l’autorisation de mise sur le marché du dispositif médical. Il supervise et contrôle la qualité des méthodes de travail, des procédés et des produits. Il veille au respect des normes et directives, et prépare la stratégie technico-réglementaire. Il est responsable auprès des autorités compétences de santé. Le rôle de ces ingénieurs est très large : il commence en R&D et s’étend aux approbations de pré-commercialisation de fabrication, d’étiquetage, de publicité et de surveillance post-commercialisation (matériovigilance).

  • Ingénieur d'application / marketing / chef de produit

Il fournit des conseils techniques aux ingénieurs de l'hôpital et il assure la formation des utilisateurs (médecins, personnel médical) au cours de la mise en service de l'équipement. Il assure un support clinique et technique pour les activités de marketing, de vente, de conception et de développement du produit. Il collabore directement avec les clients.

  • Ingénieur pré-clinique / clinique

Au sein des équipes médicales, il participe à des projets de recherche et validation clinique. Faisant suite à la validation technique (ensemble des tests démontrant la fiabilité du dispositif), la validation clinique met en œuvre une étude réalisée en milieu hospitalier pour évaluer le rapport bénéfice/risque et son utilité clinique. L’ingénieur clinique travaille dans le respect de la réglementation auprès des investigateurs.

  • Ingénieur biomédical hospitalier

Dans son établissement, il gère l’ensemble des équipements médicaux, donne son avis sur leur choix et leur utilisation. Il supervise leur maintenance et leur remplacement. Il encadre une équipe de techniciens.

La répartition des postes (enquête d'insertion 2014 - 2015)

A ce jour 441 diplômés (12 promotions de 2004 à 2015). Les principaux débouchés de l'ingénieur ISIFC :

Les secteurs d'activités principaux

 - Entreprises du dispositif médical (fabricants, sous-traitants, sociétés de services) (69%)

 - Conseil/ Audit en médical (8%)

 - Fonction Publique (Etablissements de soins, centres d’investigation clinique, laboratoires de recherche, etc.) (8%)

 - Industrie pharmaceutique (5%)

 - Ingénierie informatique, logiciels (4%)

 - Autre (enseignement, horlogerie, automobile…) (6%)

Note : poursuites d’études (contrat doctoral public ou privé à l’étranger ou en France de type CIFRE) : 4% d’une promo / an en moyenne

Quelques exemples d'emplois d'anciens diplômés

  • Ingénieur développement (Promo ISIFC 2008), BAXTER GAMBRO RENAL, Meyzieu (69) :

Missions orientées sur le développement de nouveaux produits, sustaining engineering, support aux activités réglementaires et référent packaging et stérilisation. Membre d'une équipe de 16 collaborateurs sur les thérapies extracorporelles (néphrologie et soins intensifs).

  • Ingénieur affaires réglementaires (Promo ISIFC 2008), DIXI Microtechniques, Besançon (25) :

Missions en gestion de projets, démonstration de la conformité des dispositifs médicaux au sein d'une PME spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation d'électrodes pour la neurochirurgie (diagnostic de l'épilepsie et enregistrement neurophysiologique peropératoire).

  • Ingénieur chef de projet « produits hanche » (Promo ISIFC 2011), BIOMET, Valence (26) :

Missions orientées sur le développement de nouveaux produits; l’encadrement et la gestion de l’équipe projet; support aux activités réglementaires, industrialisation, qualité... Membre d'une équipe R&D de 15 personnes et encadrant 2 ingénieurs dans une entreprise spécialiste de l’orthopédie, coopération avec les autres entités internationales Biomet.

  • Ingénieur d’application en rythmologie cardiaque (Promo ISIFC 2014), MEDTRONIC, Boulogne Billancourt (92) :

Support technique lors des implantations et consultations : conseils/propositions de programmation, explication des algorithmes, présentation des produits dans les centres hospitaliers, support de vente. Membre de la division CRDM (Cardiac Rythm Disease Management).